Jerome CahuzacLe ministre du Budget Jérôme Cahuzac a indiqué lundi qu’il allait falloir trouver « 6 milliards d’euros de recettes » supplémentaires en 2014 pour conserver « la stabilité fiscale ». Il a cependant refusé de parler d’augmentation d’impôts.

« En 2013, c’est pour près de 5 à 6 milliards d’impôts qui ont été levés et ne le seront pas en 2014. La stabilité fiscale impose de trouver 5 à 6 milliards d’impôts supplémentaires ».

Le ministre a également affirmé que « des économies dans la dépense publique sont inévitables. » Selon lui, l’objectif de retour à l’équilibre du budget en 2017 reste malgré tout envisageable. « Nous avons toujours eu pour objectif l’annulation des déficits en 2017, et je confirme aujourd’hui cet objectif », a-t-il déclaré.

Par ailleurs, le quotidien Le Figaro de lundi a indiqué que le gouvernement envisageait de supprimer la demi-part fiscale pour les parents d’étudiants de moins de 25 ans. « La suppression de la demi-part fiscale n’est pas, à ma connaissance d’actualité. Ca ne veut pas dire qu’elle est récusée a priori », a répondu Jérôme Cahuzac. « Ce qui est envisagé, c’est une allocation autonomie pour les jeunes (…) », ajoutant qu' »aucune décision n’est prise ». « Il faut tenir l’engagement de permettre aux jeunes d’être autonomes. Soit c’est un effort qui se fait via leur famille, c’est la demi-part fiscale, soit (…) directement en leur faveur et on ne peut maintenir les choses en l’état », a-t-il relevé.